Changer son alimentation PROGRESSIVEMENT

juin 18, 2014
Aline Hatey Pelizzari

« Au secours ! Quand je vais voir un(e) naturo, il faut que je change beaucoup de choses dans mon alimentation et cela me paraît impossible ! ». Oh là là, on se calme, on reste cool : il est très rare de parvenir à modifier tous les aliments de votre cuisine en une seule fois !
Plusieurs raisons à cela :
– La problématique pour laquelle vous venez voir votre naturopathe ;
– L’alimentation fait partie de notre enfance, de notre éducation, de nos racines familiales, est liée à des souvenirs, l’impact de ce changement n’est donc pas qu’alimentaire, mais aussi émotionnel et peut ainsi éveiller des joies (tant mieux !) mais aussi des frustrations (à éviter fortement pour protéger cet organe précieux qu’est notre foie ! 😉 )
– On n’a pas vraiment envie de changer… et c’est tout à fait possible, il ne suffit pas de vouloir changer dans sa tête pour passer à l’action ! Chacun son rythme et à chacun de prendre soin de son corps comme il l’entend.
– L’aspect financier : refaire tous les placards d’un coup coûte cher, je suis d’accord et ne demande JAMAIS cela à personne ! Si vous souhaitez le faire et que vous le pouvez, alors cela permettra d’avancer un peu plus rapidement vers le mieux-être, mais sinon vous pouvez faire les changements par petites touches !
– …

Personne n’est parfait ! Moi non plus. Il n’est pas toujours évident de manger biologique et sain à tous les repas : déplacements, travail, moyens, invitations, … influencent nos choix.
Et, petite pensée pour quelqu’un qui se reconnaîtra : la naturopathie, ce n’est pas manger que des graines non plus 😉 !!!

L’important est toujours de trouver un EQUILIBRE, cela demande quelques efforts – mais qui n’en fait pas dans quelque domaine que ce soit ? – et cela se fait sur du long terme, d’où l’intérêt du suivi en naturopathie qui permet de vous guider et vous accompagner au fur et à mesure de votre évolution vers la vitalité et plus de bien-être, intégrant aussi les autres techniques naturopathiques (exercices physiques, respirations, techniques manuelles de bien-être, réflexologies, …).

Un conseil simple : commencer par les indispensables tels que de bonnes huiles végétales vierges biologiques de première pression à froid, une eau de source peu chargée en résidus à sec, diminuer le sel et le sucre, …
Encore une fois, l’importance d’un changement progressif ou plus rapide sera lié à chacun et à sa problématique, mais tout cela doit s’accompagner de PLAISIR !

N’hésitez pas à me contacter pour des conseils individualisés, et à tester les recettes postées sur cette page et bien d’autres, elles réconcilient cuisine facile, saine et gourmandise !

Share
Share